Chambre sectorielle des Batiments et Travaux Publics

PRESIDENT ET VICE -PRESIDENT DE LA CFCIB

Chambre sectorielle des Batiments et Travaux Publics

Chambre sectorielle des Bâtiments et Travaux Publics


Contact : Chambre Sectorielle des Professionnels des BTP Building de la CFCIB Bureau 110

Tél- fixe : +257 22277026

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics (BTP) est une Association sans but lucratif (Asbl) mise en place pour la défense des intérêts des membres, la promotion et le développement de tout le secteur de construction des bâtiments et des travaux publics.

1. Mission de la Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics

- La promotion et le développement de tout le secteur de construction des bâtiments et des travaux publics ( étude et construction des bâtiments, des routes, des ponts, des travaux hydrauliques, aménagements divers, etc.

 - La défense des intérêts professionnels de ses membres et leur représentation auprès des institutions publiques et autres partenaires socio professionnels .

 - La promotion des activités de ses membres par notamment la dispense des conseils techniques, la constitution d’un centre de documentation et l’organisation des séances d’ information et de formation continue dans le domaine de leurs activités respectives.

 - La formulation de propositions des mesures susceptibles d’améliorer la transparence des opérations dans leurs services respectifs.

- La contribution et  l’élaboration des règles d’ethnique de la profession de leurs services respectifs et l’exhortation des membres de la Chambre et leur strict respect.

 – L’arbitrage des différends éventuels entre ses membres.

- La promotion des relations de collaboration avec des institutions interlocutrices et autres organisations tant nationales qu’ internationales visant les mêmes objectifs.

- La création et l’ organisation d’ un cadre permanent de concertation entre les différents intervenants dans le secteur des BTP.

- La création d’ une base de données relatives aux informations sur le secteur des BTP au BURUNDI. - La participation à  la création d’ un environnement adéquat du secteur des BTP.

- Le respect et la protection de l’environnement.

2. Plan d’implantation de la Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics 

La Chambre sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics (BTP), étant une chambre sectorielle de la Chambre Fédérale de Commerce et d’ Industrie du Burundi (CFCIB), a son siège à  Bujumbura dans les enceintes abritant la CFCIB. La Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics a dans son idéologie un programme d’ activités libellé comme suit:

1. La Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics se veut le défenseur des intérêts des membres, la promotion et le développement de tout le secteur de construction des Bâtiments et des Travaux Publics sur tout le territoire national du BURUNDI. La Chambre des BTP doit aussi remplir pleinement les obligations de sa charge, comme la formation, l’information, le renforcement des capacités, etc.

2. Au regard de la relance de la croissance, il convient de noter qu’on ne saurait pas confier à la Chambre des BTP le rôle de moteur du développement sans lui consentir quelques appuis qui compléteraient les siens. On ne saurait pas également obtenir du secteur privé via la Chambre Fédérale le rôle de moteur du développement des Bâtiments et des Travaux Publics si personne n’organise la formation, l’ information et l’ encadrement des organisations membres.

3. Une évolution positive devrait s’ observer lorsque la Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics qui s’est engagée à initier, à entreprendre, à  proposer et à soutenir les propositions visant à promouvoir le secteur des Bâtiments et des Travaux Publics au Burundi aura reçu un appui de l’ état. La Chambre des BTP devra alors jouer pleinement son rôle, en organisant notamment les activités visant le renforcement de capacités en amenant notamment les experts tant nationaux qu’ internationaux en matière des Bâtiments et des Travaux Publics à réfléchir régulièrement ensemble, et séparément, par organisation membre et tout a suivant le secteur d’ activités.

4. Dans le domaine de la formation, la Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics souhaitent entreprendre la mise en place d’un centre de formation et de documentation en matière des Bâtiments et des Travaux Publics. Cela pourra être possible grâce à la plaidoirie et lobbying auprès des donateurs en plus de la recherche et établissement de partenariat avec d’autres associations professionnelles et bailleurs que la Chambre entreprendra.

5. Dans le domaine du partenariat public-privé, la Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics souhaite lancer des études de développement axées sur les Bâtiments et les Travaux Publics au BURUNDI. Dans cette optique, il serait créé un lien entre les études et les investissements à consentir. Il n’existe pas en effet un lien suffisamment évident entre les études que l’on promeut et les investissements productifs en matière des Bâtiments et des Travaux Publics. La Chambre des BTP via la CFCIB souhaite engager un débat sur la fiscalité et l’administration économique et commerciale en matière des Bâtiments et des Travaux Publics. A cet effet, une mission de reconnaissance sur les tarifs des produits des BTP sera effectuée dans la sous-région(EAC) pour se rendre compte de la situation tarifaire aussi longtemps qu’on doit appliquer les mêmes tarifs dans la Communauté Est Africaine.

6. La Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics envisage enfin des rapports avec les autres associations professionnelles d’ opérateurs économiques, avec le monde des bailleurs de fonds et des organisations internationales publiques et privées intéressées au développement des BTP en particulier et de l’économie en général (Banque Mondiale, Fonds Monétaire Internationale, PNUD, USAID, COMESA, COMESA Business Council, East African Business Council, Chambre du Commerce Internationale consulaires d’ Afrique et d’ ailleurs, ) dont les contacts enrichissent continuellement son panier de connaissances et d’ expériences. Mais la Chambre Sectorielle des Bâtiments et des Travaux Publics a aussi des contraintes. La plus importante est le manque de moyens financiers pour l’exécution de ses programmes. C’est ce qui explique le bien-fondé de la requête de recherche de fonds.

Noms du Président et Vice-Président:

Président: NZIGAMASABO Anatole Tél: 76744744

Vice-Président: COBASHAKA Léandre Tél. 79764 778

Secrétaire Exécutif : MUNEZERO Gloria Tél. 79 317 667

Comment adhérer:


* Exercer au Burundi une activité qui relève du domaine des BTP;

*Adhérer aux statuts et au ROI de la chambre;

*Formuler une demande d' adhésion écrite

*S' acquiter des côtisations exigées.(300 000 FBU par an)

Voir ses membres

APPEL D'OFFRES

CHAMBRE FEDERALE DE COMMERCE  ET D’INDUSTRIE  DU BURUNDI (CFCIB)

   AVIS  DE RECRUTEMENT

La chambre Fédérale de Commerce  et d’Industrie du Burundi « CFCIB » en sigle  lance un avis  d’appel d’offres pour le recrutement d’un Secrétaire General.

       I. PROFIL EXIGE :

a. Etre  de nationalité burundaise ;

b. Avoir un diplôme universitaire ;

c. Avoir une  expérience de 15 ans au moins  dans le secteur privé ou l’administration  publique  a un poste de haute responsabilité ;

d. Avoir  la capacité de mobilisation  des différents  acteurs  du secteur privé ;

e. Etre capable  de formuler  et de mettre  en œuvre une vision  de développement du secteur privé ;

f.  Etre  intègre  et justifier des valeurs  éthiques et  morales ;

g.  Avoir  une bonne connaissance  du secteur  privé burundais et ses défis ;

h. Avoir  une grand  capacité  de communication  et pouvoir  entretenir  de bonnes  relations avec  le secteur  public et                les  partenaires techniques et financiers ; 

i.  Avoir  une   bonne  maitrise du kirundi, du français  et de l’anglais. La maitrise  du Swahili  constitue  un avantage.

 

Les termes de référence complets sont disponibles sur le site internet de la CFCIB,

Rubrique appel d’offres : www.cfcib.bi ou peuvent être retirés au secrétariat de la CFCIB

 

    II.        COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature devra comprendre :

 

- Une lettre de motivation  adressée a Monsieur le Président de la CFCIB, sise                                                avenue du 13 octobre N02 Bujumbura, Burundi.

- Un curriculum vitae détaillé et actualisé ;

- Des copies des diplômes certifiés ;

- Extrait du casier  judiciaire ;

 

 

La date limite  de dépôt des candidatures est fixée au 07 avril 2017 à 17h locales.

 

 

 

RADIO CCIB FM+

There is no Event

Photos Salles CFCIB