Chambre sectorielle des Technologies de l'Information et de la Communication

PRESIDENT ET VICE -PRESIDENT DE LA CFCIB

Chambre sectorielle des Technologies de l'Information et de la Communication

Chambre sectorielle des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC)

Historique

La Chambre Sectorielle des Technologies de l’ Information et de la Communication, CSTIC est une association sans but lucratif, fédérée à la Chambre Fédérale de Commerce et d’industrie du Burundi. La Chambre Sectorielle des Technologies de l’Information et de la communication a été agréée par ordonnance ministérielle n° 530/467 du 26 avril 2011.
CSTIC est née de la volonté de conjuguer ensemble les efforts visant la promotion des Technologies de l’Information et de la Communication au Burundi.
La CSTIC regroupe les opérateurs économiques privés en matière des Technologies de l’Information et de la Communication.

La CSTIC a pour objectifs :
• La lutte contre la fracture numérique dans le pays.
• Favoriser et participer à la création d’un environnement adéquat des TIC
La CSTIC a pour missions :
• La défense des intérêts professionnels de ses membres et leur représentation auprès des institutions publiques et autres partenaires socio professionnels.
• La promotion des activités de ses membres par notamment la dispense des conseils techniques et l’organisation des séances d’information et de formation continue en matière de leurs activités respectives.
• La formulation de propositions des mesures susceptibles d’améliorer la transparence des opérations dans leurs services respectifs.
• La contribution à l’élaboration des règles d’éthique de la profession de leurs services respectifs et l’exhortation des membres de l’association à leur strict respect.
• L’ arbitrage des différends éventuels.
• La promotion des relations de collaboration avec des institutions interlocutrices et autres organisations tant nationales qu’internationales visant les mêmes objectifs.
• La création et l’organisation d’un cadre de permanent concertation entre les différents intervenants dans le secteur des technologies.
• La création d’une base de données relative aux informations sur les TIC au Burundi.
• La sensibilisation de tous les acteurs dans l’adoption des TIC comme moteur de développement au Burundi.

La CSTIC subdivisé en trois sous secteurs :
La téléphonie mobile
L’internet
L’informatique
Gestion de la CSTIC
L’organe de gestion de la Chambre Sectorielle des Technologies de l’Information et de la communication est le Comité exécutif à travers le Secrétariat exécutif permanent.

Rejoignez-nous
Chambre Sectorielle des Technologies de l’information et de la Communication, CSTIC :
Avenue du 18 Septembre* Building CFCIB
B.P 113 Bujumbura-Burundi
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +257 22 27 71 41
www.cfcib.bi


Retrouvez les activités/réalisations de la CSTIC et de ses entreprises membres effectifs sur la radio CCIB FM+ dans le magazine « Les TIC, moteur de Compétitivité »

Voir ses membres

APPEL D'OFFRES

CHAMBRE FEDERALE DE COMMERCE  ET D’INDUSTRIE  DU BURUNDI (CFCIB)

   AVIS  DE RECRUTEMENT

La chambre Fédérale de Commerce  et d’Industrie du Burundi « CFCIB » en sigle  lance un avis  d’appel d’offres pour le recrutement d’un Secrétaire General.

       I. PROFIL EXIGE :

a. Etre  de nationalité burundaise ;

b. Avoir un diplôme universitaire ;

c. Avoir une  expérience de 15 ans au moins  dans le secteur privé ou l’administration  publique  a un poste de haute responsabilité ;

d. Avoir  la capacité de mobilisation  des différents  acteurs  du secteur privé ;

e. Etre capable  de formuler  et de mettre  en œuvre une vision  de développement du secteur privé ;

f.  Etre  intègre  et justifier des valeurs  éthiques et  morales ;

g.  Avoir  une bonne connaissance  du secteur  privé burundais et ses défis ;

h. Avoir  une grand  capacité  de communication  et pouvoir  entretenir  de bonnes  relations avec  le secteur  public et                les  partenaires techniques et financiers ; 

i.  Avoir  une   bonne  maitrise du kirundi, du français  et de l’anglais. La maitrise  du Swahili  constitue  un avantage.

 

Les termes de référence complets sont disponibles sur le site internet de la CFCIB,

Rubrique appel d’offres : www.cfcib.bi ou peuvent être retirés au secrétariat de la CFCIB

 

    II.        COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature devra comprendre :

 

- Une lettre de motivation  adressée a Monsieur le Président de la CFCIB, sise                                                avenue du 13 octobre N02 Bujumbura, Burundi.

- Un curriculum vitae détaillé et actualisé ;

- Des copies des diplômes certifiés ;

- Extrait du casier  judiciaire ;

 

 

La date limite  de dépôt des candidatures est fixée au 07 avril 2017 à 17h locales.

 

 

 

RADIO CCIB FM+

There is no Event

Photos Salles CFCIB